En Suisse, mieux vaut divorcer à l’amiable ! Les chiffres le prouvent !

Voilà qu’après une bonne quinzaine d’années de mariage, vous envisagez de divorcer ? Si vous êtes suisses, ou si l’un de vous réside en Suisse, sachez que vous êtes dans la moyenne ! Comme le rapporte en effet divorce.ch,  site pionnier du « divorce en ligne », 15 ans est la durée moyenne des mariages en Suisse, avant divorce (soit depuis les années 2010 d’un mariage sur deux…). Et l’âge moyen des époux tourne autour des 40 ans, ce qui fait que la plupart des couples qui divorcent ont des enfants.

Divorcer en ligne est possible avec divorce.ch, même si l’on a des enfants

Or qu’ils aient des enfants n’empêche pas les couples de divorcer sans avocat ! Et même de le faire pour ainsi dire en ligne, en passant par la formule efficace et peu couteuse (500 CHF) de divorce.ch. D’après ses statistiques, la moitié des couples qui sont passés par ses formulaires Internet pour remplir la convention de divorce suisse (https://divorce.ch/tout-sur-le-divorce/les-autres-alternatives/la-mediation) nécessaire pour divorcer avaient des enfants. Et 100 % d’entre eux ont obtenu leur divorce dans les temps et au prix initialement prévus !

Combien peut coûter un divorce suisse ? Tout dépend de la procédure choisie !
Source : www.divorce.ch

Divorcer « par consentement mutuel » est le mieux pour les enfants

Qu’on le fasse en ligne ou pas, divorcer « par consentement mutuel » est, de toute façon, le mieux pour les enfants du couple… et d’ailleurs pour les conjoints aussi. Les critères à partir desquels les juges peuvent statuer depuis la réforme de 2000 sont suffisamment standardisés pour éviter les bagarres inutiles et émotionnellement pénibles.