Camping dans le Var

Une escapade en Provence le temps d’un week-end

Si l’hiver tend à se prolonger, il n’en reste pas moins que le printemps n’a pas encore dit son dernier mot. D’autant que la Provence fait une fois encore partie de ces régions privilégiées où le soleil s’installe en priorité. De plus, les jours fériés qui vont ponctuer le mois de mai nous permettront d’organiser de longs week-ends bien mérités après cet hiver particulièrement rude.

Entre terre et mer

Camping dans le Var
source : www.var-camping.eu

La Londe-les-Maures est bien connue des amoureux de la côte méditerranéenne. Il n’est pas trop tard pour trouver une place dans un des campings avec piscine (comme celui que vous pourrez découvrir en cliquant sur ce lien). Le camping est le moyen le plus agréable et le moins onéreux pour découvrir cette région où il fait bon vivre. Le camping de la Pascalinette (qui bénéficie également du label tourisme et handicap) est l’un des plus anciens campings ; il est également le plus boisé et le mieux placé. Vous pourrez donc visiter la ville, mais également le littoral ainsi que les kilomètres de randonnées qui s’offrent à vous. Vous aurez donc toute la liberté que permet le camping, tout en découvrant le Var, un département riche en activités et en découvertes.

 

Les îles d’Hyères, un joyau à découvrir au printemps

Les îles d’Hyères se visitent toute l’année. Or, il faut savoir que la saison estivale n’est pas le meilleur moment pour découvrir ces endroits magiques. Le flot de touristes peut parfois être un frein pour nombre de personnes en quête de calme. Si vous choisissez de les parcourir au mois de mai, il vous suffira d’emprunter la navette qui relie La Londe à Porquerolles et de profiter pleinement de la plage de sable blanc.