Découvrez les principaux critères qui permettent de définir un bon café : texture, goût, couleur et même odeurs, tout y passe

Quelques conseils pour identifier les meilleurs cafés

Pour les plus grands passionnés, la dégustation de café est un art : on savoure chaque gorgée, on tente d’identifier tous les arômes, l’amertume, l’acidité, les touches plus étonnantes — et l’on profite de cette boisson souvent hissée comme une véritable tradition.

Découvrez les principaux critères qui permettent de définir un bon café : texture, goût, couleur et même odeurs, tout y passe Mais quand on utilise sa capsule café, comment évaluer son goût ? Naturellement, l’appréciation d’un café est propre à chaque consommateur, il s’agit surtout d’un sentiment subjectif. Impossible d’affirmer qu’une marque de café est définitivement meilleure qu’une autre. Même si nous laissons le bénéfice du doute à chaque fabricant et maintenons que chacun doit faire appel à son sens critique pour se faire son avis, voici quelques critères qui permettent de distinguer nos plus délicieux mélanges entre Robusta et Arabica…

La crème, par exemple, est une base incontournable pour préparer un excellent café. Idéalement, sa couleur est brune, avec une teinte légèrement marbrée. Elle ne doit pas être trop blanche, car cela laisse imaginer que le café a été mal dosé (et qu’il n’y en a pas suffisamment, en l’occurrence). À l’inverse, une crème trop noire est symptomatique d’un breuvage fort, que certains pourraient aussi apprécier, mais qui n’entre pas dans les critères du « café idéal » ! Pour finir, l’épaisseur de cette crème est importante, on considère qu’elle est parfaite si elle se situe entre 2 et 3 mm.

Saviez-vous que, comme un bon cru en œnologie, le café se déguste aussi avec l’odorat ? N’hésitez pas à humer votre tasse avant de prendre votre première gorgée. Vous aurez quelques indices sur sa consistance — et pourrez même identifier quelques arômes, avec une note fruitée ou délicatement chocolatée. Certains cafés ont une légère odeur de pain grillé, qui augure une excellence expérience gustative.

Le goût, enfin, est essentiel pour estimer la qualité d’un café. Les passionnés préfèrent généralement une bonne harmonie entre acidité et amertume. Certains aiment y ajouter une touche de sucre, d’autres affirment volontiers qu’il s’agit d’une hérésie ! Finalement, si ces quelques informations peuvent vous guider et vous laisser juger un café, la subjectivité reste totalement autorisée, car chacun a ses propres préférences, c’est la raison pour laquelle les commerçants en achat café proposent de nombreuses alternatives.